Egreatergippsland

Antonio Fiori : Le grand soir n’est pas pour demain

Spread the love

Compétition, autonomie, collégialité sont les principes au coeur du système américain : ce système a ses défauts, comme par exemple d’être de plus en plus inaccessible a de nombreux étudiants en raison du coût excessif des études. Son vouloir avait une sorte de paralysie, si bien que quand il se trouvait avec les gens sur un pied ordinaire, il causait pauvrement et à côté du sujet, comme une jeune fille évaporée. Par l’approche en coût global, la garantie de performance dans le temps et surtout par une répartition du risque optimale entre secteur public et privé, chacun supportant les risques qu’il maîtrise le mieux. Voyous ce qui en résultera. En Iran d’abord où cet accord était une promesse électorale du nouveau Président Hassan Rohani. En fait, le flux de transaction potentiel est substantiel pour un portefeuille qui recherche des occasions d’investissement pour fournir des infrastructures, du capital humain, des services et des technologies pour le monde de l’éducation. Ce sera, si vous voulez, ce par où nous nous répétons nous-mêmes. Mais lors­que, spéculant sur la nature du réel, nous le regardons encore comme notre intérêt pratique nous demandait de le regarder, nous devenons incapables de voir l’évolution vraie, le devenir radical. Mais on peut aussi le voir à moitié plein. Je ne rappellerai ni l’intervention étrangère, provoquée par les nationalistes d’alors, ni l’infamie de la crapule italienne appelant à son secours la canaille espagnole, ni les honteux massacres ni les trahisons grâce auxquels on parvint à conserver à la tyrannie romaine la malheureuse proie qui allait lui échapper. Ils n’évoquent certainement pas un concept clos, encore moins une définition de Dieu qui permettrait de conclure à ce qu’est ou devrait être le monde. Certains cas très nets de fausse reconnaissance confirmeraient cette hypothèse. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « On n’est jamais puni pour avoir fait mourir de rire ». La « pyramide du bien » n’aura-t-elle point le même sort ? Il est certain que les Tea Parties vont recommencer leur chantage à cette occasion, liant leur acceptation d’un compromis budgétaire à un recul de l’administration sur l’Obamacare. Mais l’a-t-elle tout à fait voulu ? Et les lois les plus générales de la nature, en lesquelles se condensent les relations entre les phénomènes, se trouvent ainsi avoir engendré les principes directeurs de la pensée, en lesquels se sont intégrées les relations entre les représentations. Ainsi l’homme est sujet à la souffrance, et, par conséquent, la société aussi. C’est une peine que d’éprouver certaines sensations, et nous ne pouvons la faire cesser que par un effort qui est aussi une peine. On tient là une des principales forces des grandes entreprises : too big to fail (trop gros pour tomber). Il est aisé de montrer que cette doctrine, suivant laquelle la compréhension parfaite consiste dans l’usage familier d’une idée et dans sa distinction abstraite, a sa place marquée parmi les philosophies depuis longtemps éteintes. La politique menée devra intégrer ainsi toutes les dimensions de la pratique sportive, de la performance au loisir, dans les domaines éducatifs, sociaux, de santé, d’emploi, d’économie, ou encore de tourisme et de diplomatie autour des grands événements et des accords de coopérations. Europe : amour ou chambre à part ?

Archives

Pages