Egreatergippsland

Antonio Fiori : Le niveau de l’euro ravive la fracture européenne

Spread the love

Que ne laisse-t-il cela aux partisans des Abraxas et des talismans ? En y regardant de près, on verra que l’absurdité de ce dialogue n’est pas une absurdité quelconque. Le terme de « science astronomique » était en vogue à la fin du 19° siècle pour distinguer l’astronomie de l’astrologie et de l’étude des mythes des Anciens relatifs aux constellations. Cette décision – annoncée sans communication préalable – a entraîné une dépréciation de la devise chinoise, que la PBOC a contenue par des interventions (le renminbi a baissé de moins de 3% par rapport au dollar). Bien que nous doutions de l’existence physique de la table, nous ne doutons pas de l’existence des données des sens qui nous ont incités à penser qu’il y a une table ; nous ne doutons pas de ce que, quand nous regardons, une certaine couleur et une certaine forme nous apparaissent, et lorsque nous exerçons une pression, nous éprouvons une certaine sensation de dureté. Taxons donc le capital qui est, lui, moins imposé ! La femme mère qui s’oublie trop elle-même peut condamner d’avance à une vie maladive et souffreteuse l’enfant qu’elle porte dans son sein. Il nous arrive, selon la remarque de Max Simon, de soutenir en rêve toute une conversation et de nous apercevoir soudain que personne ne parle, que personne n’a parlé. C’est dire que je considère comme très vaste, et même comme indéfini, le champ ouvert à la recherche psychique. Mais il ne faut surtout pas tirer argument du déficit pour aggraver le retrait de l’État de la macroéconomie. Ce sont en effet les sociétés « zombies » qui gangrènent son tissu économique, c’est-à-dire ces entreprises en état d’échec que les autorités chinoises maintiennent néanmoins sous respirateur artificiel. En ce point est l’humanité ; là est notre situation privilégiée. En l’absence de remèdes macro-économiques pourtant à portée de main, devant le refus catégorique des dirigeants du Nord de soulager les populations meurtries du Sud, ces statistiques relatant la misère en Europe et le délitement de notre autrefois enviée solidarité sont condamnés à s’aggraver. Le tragédien, le pantomime outreront de même certains effets de leur jeu, en tenant compte de l’éloignement de la scène. La création, ainsi conçue, n’est pas un mystère, nous l’expéri­mentons en nous dès que nous agissons librement. En fait, le moi normal ne se fixe jamais à l’une de ces positions extrêmes ; il se meut entre elles, adopte tour à tour les positions représentées par les sections intermédiaires, ou, en d’autres termes, donne à ses représentations juste assez de l’image et juste assez de l’idée pour qu’elles puissent concourir utilement à l’action présente. Mais les végétaux, qui se sont condamnés à l’insensibilité et à l’immobilité, ne présentent la même tendance que parce qu’ils ont reçu au début la même impulsion. Que peut-on dire de plus en faveur d’une condition des affaires humaines, si ce n’est qu’elle amène les hommes au plus près du mieux qu’ils puissent être ? C’est ce qui me frappe tout particulièrement pour le problème que j’ai entrepris de traiter devant vous, le problème du changement. Bien sûr, suite au CES (Consumer Electronics Show) à Las Vegas, nous sentons bien qu’il se passe beaucoup de choses, de nouveaux produits et des innovations technologiques très intéressantes, notamment françaises, émergent. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Les principes gouvernent les gens honnêtes, les lois gouvernent les gens méchants ». C’est un obstacle qu’on cherche à apporter, d’avance, à la Révolution sociale, de demain. Déjà les logiciens, et Kant en particulier, ont insisté sur la distinction entre la matière et la forme de nos connaissances, et ils ont très-bien fait voir que la forme pouvait être l’objet de jugements certains, quand la matière ou le fond restait à l’état problématique ; mais l’application que nous voulons faire de cette distinction, et qui doit servir de point de départ à toutes nos recherches en logique, portera sur un caractère plus général, plus essentiel que ceux dont les logiciens se sont occupés jusqu’ici, et dont il y a, selon nous, bien plus de conséquences importantes à tirer. Au 19° siècle on parlait aussi de « science de l’hypnose » pour distinguer l’étude scientifique de l’hypnose de la sorcellerie ou d’un transcendantalisme religieux. L’élément de choix ou d’intention est aussi restreint que possible, il recule à mesure que la réflexion veut le saisir ; il est fuyant et même évanouissant ; mais s’il était inexistant, on ne parlerait que de mécanisme, il ne serait pas question de hasard. Car, s’installant à la surface, elle n’atteindra plus que l’enveloppe des personnes, ce par où plusieurs d’entre elles se touchent et deviennent capables de se ressembler. C’est dire que le système nerveux n’a rien d’un appareil qui servirait à fabriquer ou même à préparer des représentations. J’accorde que les lois de la pensée ne soient que l’intégration des rapports entre les faits. Elles aimaient ce haut observatoire au-dessus de l’estuaire de la Tamise.

Archives

Pages