Egreatergippsland

Antonio Fiori : Quand les dirigeants chinois relisent Tocqueville…

Spread the love

Il est inutile de savoir beaucoup d’histoire pour se rendre compte de la façon de plus en plus piètre dont la France, depuis cent vingt ans, s’est défendue lorsqu’elle a été envahie. Une éducation générale donnée par l’État, n’est autre chose qu’une combinaison pour jeter tous les hommes dans le même moule, et comme le moule dans lequel on les jette est celui qui plaît au pouvoir dominant (que ce soit un monarque, une théocratie, une aristocratie ou la majorité de la génération existante), plus ce pouvoir est efficace et puissant, plus il établit un despotisme sur l’esprit qui tend naturellement à s’étendre sur le corps. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes ». Car notre durée n’est pas un instant qui remplace un instant : il n’y aurait alors jamais que du présent, pas de prolongement du passé dans l’actuel, pas d’évolution, pas de durée concrète. Ces idées ne seraient-elles en effet, comme Kant le veut, que des lois de l’esprit humain, des formes où doivent en quelque sorte venir se mouler les idées plus particulières dont la sensibilité fournit les matériaux à l’entendement, des règles à la faveur desquelles devient possible l’expérience qui nous instruit de l’existence des objets extérieurs ? Ce mélange d’humanité est justement ce qui fait que l’effort d’intuition peut s’accomplir à des hauteurs différentes, sur des points diffé­rents, et donner dans diverses philosophies des résultats qui ne coïncident pas entre eux, encore qu’ils ne soient nullement inconciliables. Qu’on s’y laisse aller, et l’on obtiendra tout simplement une physique de l’esprit, calquée sur celle des corps. Mais l’histoire ne peut jamais être résumée de façon aussi simpliste et l’interprétation souffre de graves lacunes. Com­ment ne pas voir que la métaphysique ainsi entendue méconnaît ce que l’esprit a de proprement spirituel, n’étant que l’extension à l’esprit de ce qui appartient à la matière ? Ainsi, selon les intuitionnistes, nous saisissons par une intuition immédiate la valeur et la dignité des actions, des facultés, des vertus, comme la tempérance, la pudeur, etc. Avec une approche globale, 11 pays émergents (Argentine, Brésil, Chine, Inde, Indonésie, Mexique, Nigéria, Russie, Arabie Saoudite, Afrique du Sud et Turquie) pourraient, en moyenne, stimuler la croissance annuelle de leur productivité à concurrence d’un taux aussi élevé que 6% d’ici à 2025. On s’exprimera convenablement en disant de l’homme faible qui fuit le péril, qu’il est frappé de l’image de la mort ; et du chrétien fervent, que l’idée de la mort est l’objet de ses méditations habituelles. Nous savons de longue date que cette lumière est éloignée, ou près de s’éteindre, quand nous avons de la peine à démêler les contours et les détails des objets. Les taux d’intérêt à long terme, à n’importe quelle date, pouvaient être relativement bien expliqués en parlant de moyenne pondérée des 18 derniers trimestres d’inflation et des 18 derniers trimestres de taux d’intérêt réels à court terme. La BNS avait averti à plusieurs reprises que ce blocage ne serait pas permanent, et même si elle avait imposé un ratio de capital aux banques, la séparation d’avec l’euro n’en a pas moins été un choc énorme. Bref, l’antifragilité est davantage « bottom up » que « top down ». Le doute sur l’inconnaissable, à lui seul et en tant que simple suspension de jugement, pourrait-il en aucune façon limiter la conduite ? Une particule peut aussi franchir un obstacle, ce qu’interdisent les règles classiques. La quête de la rentabilité multiplie les incohérences et les inégalités. L’investissement productif devrait avoir progressé de 2% en 2014, avec une estimation à +3% pour 2015. Car «l’heure des choix, tranchés et donc injustes, sonne». Il y a assez longtemps, après tout que le Sacré-Cœur nous empoisonne ; qu’on lui fasse refiler la comète. D’après la première, les choses se passent méca­niquement, et par une série tout accidentelle d’additions successives. L’intuition ne se communiquera d’ailleurs que par l’intelligence. Profitant de ce que la sensation varie par sauts brusques quand l’excitation croît d’une manière continue, il n’a pas hésité à désigner ces différences de sensation par le même nom :ce sont des différences minima, en effet, puisqu’elles correspondent chacune au plus petit accroissement perceptible de l’excitation extérieure. Les solutions technologiques que l’on utilise aujourd’hui chez soi étant de plus en plus sophistiquées, il n’est pas étonnant de voir les employés à la recherche des mêmes fonctionnalités dans leur environnement professionnel.

Archives

Pages